Tout savoir sur le syndrome du colon irritable

Difficulté à aller à la selle où au contraire des selles beaucoup trop fréquentes et handicapantes dans les déplacements du quotidien ?

C’est un sujet tabou et pourtant… Près d’un français sur deux souffre de problème de transit. Autant dire que nous sommes nombreux à être concerné par ce sujet. Et pourtant, peu d’informations sont disponibles sur cette problématique et beaucoup n’osent échanger avec des professionnelles de santé sur le sujet. Les problèmes de transit sont très souvent liés au ‘syndrome de du colon irritable’. Il ne s’agit pas d’un problème sérieux de santé mais cela peut se révéler très handicapant dans le quotidien.

Dans cette article nous allons détaillés toutes les informations importantes sur le sujet.

Qu’est ce que le syndrome du colon irritable ?

Le syndrome du côlon irritable, également connu sous le nom de colopathie fonctionnelle, est un trouble gastro-intestinal courant qui affecte le gros intestin (côlon). Il se caractérise par un ensemble de symptômes chroniques, notamment des douleurs abdominales, des ballonnements, des troubles du transit intestinal (diarrhée, constipation ou alternance des deux) et des sensations de gaz excessifs.

Ce syndrome peut présenter des composantes héréditaires, mais il ne semble pas être directement hérité de manière simple comme certains autres troubles génétiques. Les études ont montré qu'il existe une certaine tendance familiale à développer le syndrome du colon irritable, ce qui suggère une influence génétique, mais le mode précis de transmission génétique n'est pas bien compris. Les recherches sur les facteurs génétiques du syndrome du colon irritable sont en cours, et plusieurs gènes ont été identifiés comme potentiellement impliqués dans sa susceptibilité. Cependant, comme pour de nombreux troubles complexes, il est probable que le syndrome du colon irritable résulte d'une interaction complexe entre des facteurs génétiques, environnementaux et psychosociaux. Par conséquent, bien que le syndrome du colon irritable puisse présenter une certaine prédisposition génétique, d'autres facteurs tels que l'alimentation, le stress, les infections gastro-intestinales et les déséquilibres de la flore intestinale peuvent également jouer un rôle dans son développement. Si des membres de votre famille ont été diagnostiqués avec le syndrome du colon irritable, vous pourriez avoir un risque légèrement plus élevé de développer la condition, mais ce n'est pas une garantie que vous développerez le syndrome du côlon irritable.

Symptômes du colon irritable

Voici les principales causes recensées pour le moment du colon irritable :

Sensibilité accrue du côlon :

Les personnes atteintes du syndrome du colon irritable peuvent avoir un côlon qui réagit de manière excessive aux stimuli, tels que les aliments ou les hormones, ce qui entraîne des symptômes gastro-intestinaux.

Déséquilibres dans la flore intestinale :

Des études suggèrent que des modifications de la composition de la flore intestinale (microbiote) peuvent jouer un rôle dans le développement du syndrome du colon irritable. Un déséquilibre dans la flore intestinale peut entraîner une inflammation et une hypersensibilité intestinale. Il faut donc rétablir le bon fonctionnement de sa flore intestinale avec de ‘bonnes bactéries ‘. Les compléments alimentaires à base de probiotiques comme le Complexe Flore aident à rétablir une flore intestinale saine.

Trouble de la motilité intestinale :

Les personnes atteintes du syndrome du colon irritable peuvent présenter des anomalies dans la motilité intestinale c’est-à-dire sur le rythme et la coordination des contractions de l’intestin. Ce trouble peut entraîner des spasmes musculaires et une altération du transit intestinal, conduisant à des symptômes tels que la constipation ou la diarrhée.

Facteurs alimentaires :

Certains aliments et boissons peuvent déclencher ou aggraver les symptômes du colon irritable. Les déclencheurs courants comprennent les aliments épicés, gras, les produits laitiers, le gluten, la caféine et les édulcorants artificiels. Il existe une prise de sang très complète, non remboursée par la sécurité sociale à ce jour, qui permet de connaitre toutes les intolérances alimentaires dont vous souffrez. Enlever les aliments auxquels vous êtes fortement intolérants permet de ne pas irriter en continu votre intestin et d’améliorer la qualité des selles.

Facteurs psychologiques :

Le stress, l'anxiété et la dépression peuvent influencer les symptômes du colon irritable. Le système nerveux entérique, qui contrôle les fonctions intestinales, est intimement lié au système nerveux central, et des troubles émotionnels peuvent donc affecter le fonctionnement intestinal.

Infections gastro-intestinales antérieures :

certains cas de colons irritables peuvent être déclenchés par des infections gastro-intestinales antérieures, telles que la gastro-entérite virale ou bactérienne.

Est ce que le colon irritable fait maigrir ?

Le syndrome du colon irritable n'est généralement pas associé à une perte de poids significative en soi. En fait, certaines personnes atteintes du syndrome du colon irritable peuvent même prendre du poids en raison de divers facteurs, tels que des changements dans leur régime alimentaire, des déséquilibres dans leur flore intestinale, ou des niveaux de stress élevés qui peuvent entraîner une suralimentation ou des choix alimentaires moins sains. Cependant, le syndrome du colon irritable peut entraîner des fluctuations de poids chez certaines personnes en raison de ses symptômes gastro-intestinaux. Par exemple, les personnes atteintes de diarrhée fréquente peuvent perdre du poids en raison d'une perte de liquides et de nutriments, tandis que celles qui souffrent de constipation peuvent se sentir gonflées ou enflées, mais cela ne signifie pas nécessairement une perte de poids réelle. Il est également important de noter que les personnes souffrant du syndrome du colon irritable peuvent être confrontées à des changements d'appétit et à des troubles de l'alimentation liés à leurs symptômes gastro-intestinaux, ce qui peut influencer leur poids.

. Pourquoi le syndrome du colon irritable fatigue ?

Ce syndrome peut entraîner de la fatigue pour plusieurs raisons, notamment :

Perturbation du sommeil :

Les symptômes tels que les douleurs abdominales, les ballonnements et les troubles du transit intestinal, peuvent perturber le sommeil, ce qui peut entraîner une fatigue diurne. Des complexes natrels à base de plantes comme le Complexe Sommeil peuvent vous aider à retrouver un sommeil de qualité rapidement.

Effets psychologiques :

Le syndrome du colon irritable est souvent associé à troubles tels que l'anxiété, la dépression et le stress.

Déséquilibres nutritionnels :

Les personnes atteintes du syndrome du colon irritable peuvent être plus susceptibles de modifier leur alimentation pour éviter les aliments qui déclenchent leurs symptômes, ce qui peut entraîner des déséquilibres nutritionnels. Par exemple, l'évitement des aliments riches en fibres peut entraîner une carence en certains nutriments, ce qui peut causer de la fatigue. Il ne faut pas hésiter à se complémenter selon votre carence.

Inflammation et réactions immunitaires :

Des études suggèrent que ce syndrome peut être associé à une inflammation chronique de bas grade dans le système digestif. L'inflammation et les réponses immunitaires peuvent également contribuer à la fatigue.

Effets secondaires des médicaments :

Certains médicaments utilisés pour traiter les symptômes du colon irritable, tels que les antispasmodiques, peuvent avoir des effets secondaires qui incluent la fatigue.

Facteurs de style de vie :

Les personnes peuvent être moins actives en raison de leurs symptômes gastro-intestinaux, ce qui peut également contribuer à la fatigue.

Comment soigner le colon irritable ?

Le syndrome du côlon irritable ne peut pas être complètement guéri, mais il peut être géré efficacement avec une combinaison de traitements visant à soulager les symptômes et à améliorer la qualité de vie.

Voici quelques approches qui peuvent être utilisées :

Modifications du régime alimentaire :

Les changements dans l'alimentation peuvent aider à réduire les symptômes du colon irritable. Cela peut inclure l'évitement ou la réduction de la consommation d'aliments qui déclenchent les symptômes, tels que les aliments épicés, gras, les produits laitiers, le gluten, la caféine et les édulcorants artificiels. Certains peuvent bénéficier de régimes spécifiques tels que le régime pauvre en FODMAPs, qui exclut certains types de sucres fermentescibles. Le plus efficace est de faire la prise de sang spécifique afin de connaitre ses intolérances alimentaire ce qui permet de ne pas se priver à tort de certains aliments

Gestion du stress :

Le stress peut aggraver les symptômes du colon irritable. Des techniques de gestion du stress telles que la méditation, la relaxation, la respiration profonde et la thérapie cognitive-comportementale, des compléments alimentaires à bases de plantes tel que le Complexe Sérénité ou le Végizen peuvent aider à réduire le stress et à améliorer les symptômes.

Compléments alimentaires :

Il existe différents types compléments alimentaires qui peuvent être utilisés pour soulager les symptômes spécifiques du colon irritable, tels que le Complexe Transit ou le Psyllium gélules pour traiter la constipation, les gélules d’Argile verte pour réduire la diarrhée, le charbon végétal pour réduire les ballonnements et douleurs. Les probiotiques peuvent aider à rétablir l'équilibre de la flore intestinale et à réduire les symptômes du colons irritable chez certaines personnes. Le Complexe Flore s’adresse aux personnes désireuses de retrouver un confort intestinale et à se re-créer un microbiote sain. Les Cataplasmes d’Argile verte peuvent être utilisés avec succès en complément sur le ventre. Ils permettent le soulagement des maux d’estomac, diminuent les ballonnements et aide à la régularisation du transit. Pour des résultats durables la cure est de minimum 3 mois.

Thérapies complémentaires :

Certaines personnes trouvent un soulagement des symptômes du colon irritable grâce à des thérapies complémentaires telles que l'acupuncture, l'hypnose, la micro-kinésologie et la thérapie par biofeedback.

Activité physique :

L'exercice régulier peut aider à réduire les symptômes du colon irritable. Il est recommandé de faire au moins 30 minutes d'activité physique modérée la plupart des jours de la semaine.

Qui consulter pour un colon irritable ?

Voici une liste non exhaustive des praticiens à consulter pour le syndrome du colon irritable :

Médecin généraliste :

Votre médecin de famille peut être votre premier point de contact pour discuter de vos symptômes et de vos préoccupations. Il peut vous orienter vers un spécialiste si nécessaire et coordonner votre plan de traitement.

Gastro-entérologue :

Un gastro-entérologue est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des maladies du système digestif, y compris le syndrome du colon irritable. Ils peuvent effectuer des examens médicaux approfondis, tels que des endoscopies ou des coloscopies, pour exclure d'autres affections gastro-intestinales et établir un diagnostic précis de syndrome du colon irritable.

Diététicien(ne) nutritionniste :

Un(e) diététicien(ne) spécialisé(e) dans les troubles gastro-intestinaux peut vous aider à élaborer un plan alimentaire adapté à vos besoins individuels et à vos symptômes. Ils peuvent vous aider à identifier les déclencheurs alimentaires potentiels et à trouver des alternatives alimentaires qui peuvent réduire vos symptômes.

Psychologue ou thérapeute :

Étant donné que le syndrome du colon irritable est souvent associé à des troubles émotionnels tels que le stress, l'anxiété et la dépression, un psychologue ou un thérapeute peut être utile pour vous aider à gérer ces aspects. Ils peuvent enseigner des techniques de gestion du stress, la thérapie cognitivo-comportementale, ou d'autres méthodes pour améliorer votre bien-être émotionnel.

Naturopathe ou praticien en médecine alternative :

Certaines personnes trouvent un soulagement des symptômes du colon irritable grâce à des approches alternatives telles que l'acupuncture, l'homéopathie, la phytothérapie ou d'autres thérapies complémentaires. Si vous envisagez d'explorer ces options, assurez-vous de consulter un professionnel qualifié et expérimenté dans le domaine.

Si vous avez besoin d’échanger sur votre cas particulier n’hésitez pas à prendre un rendez-vous téléphonique gratuit avec notre naturopathe. Nous vous souhaitons de trouver rapidement des solutions qui soulagent votre syndrome du colon irritable.

Produits associés
Digestion - Elimination
18,00 €
8 Avis clients
Boîte de 120 gélules - Cure de 1 à 2 mois PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
29,00 €
34 Avis clients
Format A5 - Argile verte Hydratée prête à l'emploi PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, EN FONCTION DU NOMBRE DE CATAPLASMES ACHETES
Digestion - Elimination
22,00 €
3 Avis clients
120 gélules - Cure de 20 à 60 jours PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Complexe Flore - 60 gélules
  • Promo !
  • -11,00 €
Digestion - Elimination
25,50 € 36,50 €
6 Avis clients
60 gélules - Cure d'1 mois PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Sérénité
32,00 €
8 Avis clients
Boîte de 120 gélules - Cure de  2 mois PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Sérénité
32,00 €
8 Avis clients
Boîte de 120 gélules - Cure de 2 à 4 mois PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Digestion - Elimination
21,00 €
5 Avis clients
Boîte de 72 gélules  PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Digestion - Elimination
22,00 €
6 Avis clients
Boîte 120 gélules - 375mg - 4 gélules par jour  PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Sérénité
42,00 €
9 Avis clients
Boite de 120 gélules - Cure 40 jours PRIX DEGRESSIF, PAR UNITE, POUR 2 ET 3 BOÎTES 
Derniers articles